AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mélodie Nocturne
Lieutenant du Clan du Soleil
avatar

Messages : 2352
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 18
Localisation : En voyage psychique. LOL

Feuille du Guerrier
Clan: du Soleil
Mentor/Apprenti: Nuage de Lumière et Nuage de Vie :)
Double Compte:

MessageSujet: Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3   Lun 19 Nov - 0:11

Souffrance intérieure

La souffrance ... Personne ne sait vraiment ce que c'est, si ce n'est qu'elle fait mal ... Très mal ... Certains souffrent d'une douleur physique, d'autres d'une douleur morale. Les douleurs morales sont les plus difficiles à oublier ...

Une sensation de vide ... Un creux profond qui s'est emparé de mon corps. Une douleur sans âme, sans nom, qui me ronge peu à peu de l'intérieur. Je me meurs de l'intérieur. Sur mon visage, une expression neutre et impassible reste. Mes yeux n'expriment plus rien, si ce n'est que la douleur. Une douleur intransigeante. Elle ne me laissera plus, maintenant. Du moins, c'est l'impression que cela me fait.
Je suis complètement vidée d'expressions, de ressentis, d'émotions. Plus rien ne peux me faire rire.
Des larmes coulent le long de mes joues. Je ne sais pas si elles expriment la douleur, la haine, la tristesse. Je ne sais plus. Qu'est-ce que je fais ici ? Qui suis-je ? Je n'ai même plus envie de réfléchir. J'ai juste envie que tout cela se termine. Que la paix et la sérénité gagnent enfin mon corps. Je ne manquerai à personne, de toute façon, si je m'en vais.
J'aimerai crier ma haine, ma douleur et toutes ces émotions fortes qui traversent mon corps. Mais je n'en ai pas la force. Je n'ai plus aucune force.

Tout cela se passe à l'intérieur de moi. Mais à l'extérieur, aucune expression de mon comportement ne pourrait traduire cette souffrance. Je souffre en silence. J'aimerai tellement exprimer ma colère, mais rien ne veut sortir. Alors je reste impassible, et j'attend. Quoi ? Je n'en sais rien, mais au fond de moi, je sais que quelque chose va se produire.

Je ferme les yeux. Je vois une étendue sombre. Tout est noir. Je me sens tomber, toujours plus profondément dans le gouffre du désespoir. Et je n'en sortirai jamais ...


La Photographie


La photographie, c'est tout d'abord une passion. Une passion dans laquelle je me réfugie lorsque tout va mal. Elle m'aide à exprimer mes sentiments, mes émotions, et tout ce qui me passe par la tête. Je ressens les émotions à travers une photo. Cela me permet de faire passer un message, évident ou plus neutre. Je peux passer des heures entières, dehors, à explorer tous les sujets possibles. Si je suis triste, cette tristesse se ressentira sur la photo. En revanche, si tout va bien, la photo inspirera cette émotion. Une photo permet aussi de préserver un souvenir. On capture un fragment de temps qui ne reviendra pas. Notre façon de capturer ces images démontre, au fond, notre personnalité. Une photographie a mille secrets. Cela n'inspirera jamais la même chose à qui la regardera. Certaines inspireront des milliers de sentiments, alors que d'autres nous laisserons indifférents. La beauté est partout pour qui veut bien la voir. Même la chose la plus sombre et la plus terne peut s'embellir, se parer de couleurs vives si on s'en donne la peine. Il existe de nombreux photographes célèbres, qui ont tous une manière différente de s'exprimer à travers leurs photos. Je ne saurais vraiment dire pourquoi un sujet me passionne, un endroit m'inspire, plus qu'un autre. En tout cas, j'espère au fond de moi que cette passion ne restera pas qu'un simple passe-temps, mais évoluera. Peut-être un jour en ferais-je mon métier ? Je connais l'enjeu et les difficultés de cet avenir si incertain, mais je m'y brûlerai les ailes sans hésiter une seconde. Il faut toujours croire en ses rêves et ne jamais y renoncer, car à force d'y croire encore et toujours plus fort, ils finiront bien par ses réaliser !


Les étoiles

Chaque soir, lorsque la nuit tombe et recouvre la terre, d'un fin voile sombre, je pars lentement rejoindre les étoiles, qui scintillent comme des diamants au dessus de nous.
Ces étoiles me fascinent ... Elles éclairent nos vies, nos nuits, alors que tout est sombre. Sans elles, une nuit serait noire, sans vie, sans espoir, sans fin.
Chaque nuit, je pars m'entourer de ce voile protecteur. Il m'enveloppe délicatement et me plonge dans la douce lumière de la vie éternelle. Je revis dans une autre dimension. Une dimension parfaite.
La lune, astre de nuit, guide les étoiles et les fait briller encore plus fort. Elle garde l'équilibre, et remplace le soleil. C'est une astre bien mystérieux qui compte bien des légendes. Mais la nuit, je brise tous ces mystères et je marche sur la lune, sans faire de bruit.
Si une nuit, tu te réveilles, regarde par la fenêtre. Peut-être me verras-tu tout en haut. Et si tu le désires assez fort, peut-être pourras-tu me rejoindre ? Alors nous marcherons côte à côte vers l'infini ...

Besoin d'évasion

Je cours .... Loin de cette vie anormalement tranquille. J'ai besoin d'évasion. Ce monde si calme n'est pas pour moi. Je ne suis pas comme ça. Je possède un esprit aventurier. Personne n'a jamais eu autant soif d'aventure. J'ai besoin de courir après mes rêves les plus fous même s'ils me semblent si impossibles. Y croire encore et encore même lorsque plus rien ne va.
Je trace droit devant moi, et je ne me retourne plus. Le passé est derrière moi, le présent avance à mes côtes, et la futur est mon seul objectif.
J'ai envie de me lever le matin, en pensant à tout ce que je vais pouvoir découvrir dans ma journée. J'ai besoin de passer cette étape pour avancer dans ma vie. D'un nouvelle vie. Si différente de la mienne. Et mille fois mieux.
Je pars sereine et je n'ai pas peur. Je sais qu'un nouvel air souffle autour de moi. Un vent de renouveau. Le vent de la victoire. Si fruité et riche.
Je te fais mes adieux. Ne me regrette pas. Avance comme moi, droit devant et franchis cette étape. Tu ne me regretteras pas, je te le promets.


Trou noir

Je danse ... Jusqu'à perdre la raison. Les lumières multicolores envahissent progressivement mon esprit. Je tourne sans m'arrêter. Je ne sais plus ce que je fais ici. Mais je suis là, et je danse encore et encore. Ma tête me souffle de m'arrêter mais mon coeur bat tellement vite que je n'en ai pas le courage. Alors je danse encore. Et je tombe. Toujours plus bas. Je ne sais pas où est le fond. Il n'y en a pas, peut-être. Ce gouffre n'a pas de fin. Je plonge et je m'enfonce de plus en pus vers les ténèbres.


Une nuit
C'est une nuit. Sombre et menaçante. Mais je n'en ai pas peur. La nuit est mon amie, ma confidente, mon élément, ma vie. J'en ai besoin pour survivre, comme un vampire a besoin de sang, comme un être vivant a besoin d'oxygène. Je ne peux pas vivre sans elle. Elle m'apporte le réconfort, la douceur et la sûreté. Je me sens en sécurité dans ses bras protecteurs. En échange, elle reçoit de ma part la fidélité et la loyauté sans faille. Elle peut avoir confiance en moi. Certains me trouveront stupide. Ils ont peut-être raison. J'ai peut-être tort de prendre la nuit pour une personne vivante. Mais ne vous est-il jamais arrivé de rêver au prince charmant, et de vous imaginer dans ses bras ? Et bien c'est le même principe. Je sens sa présence et je me sens bien avec elle. Chacun ses rêves et ses croyances, nous sommes libres après tout !
Donc c'est la nuit. Elle est encore plus mystérieuse qu'à l'ordinaire. Je marche droit devant moi. Je ne sais pas où aller. Et cela m'importe peu. Je sais seulement que je vais quelque part. J'imagine dans ma tête un couloir sombre. Il semble sans fin, et pourtant, à un tournant, j'aperçois une faible lueur qui vole doucement vers moi. C'est un vif d'or. Je tends la main pour l'attraper, confiante. Il se laisse faire. Je caresse ses petites ailes dorées du bout de mes doigts fins. Il s'envole devant moi, et semble m'inviter à le suivre. J'avance derrière lui d'un pas assuré. J'arrive enfin à la sortie. Et que vois-je devant moi ? Un lac doré. Entièrement fait d'or. Je remercie le vif d'or une dernière fois, avant de plonger dans les ténèbres nocturnes. J'observe pendant quelques secondes, l'endroit où il a disparu. Puis j'avance vers l'étendue d'eau. Je n'ai pas peur de ce que je peux y trouver. J'ai le goût du risque.
J'entre progressivement en elle. Je ne sens pas son contact. Je ne sens ni le chaud ni le froid. Je ne sens plus rien, si ce n'est que la sensation de partir là où je serai heureuse, pour ne pas en revenir.
Oui, c'est ça. Je pars rejoindre le calme nocturne, pour y faire ma vie éternelle.

Malgré les apparences

Pourquoi suis-je là ? Il y a des jours où j'aimerai ne plus être. Mourir. Sentir la vie quitter mes entrailles, et revivre enfin d'une autre façon. Ou pas. Tout ce que je souhaites, c'est rejoindre l'amour que je n'ai jamais connu. Non je ne suis pas folle, du moins je ne crois pas l'être. Je suis juste en quelque sorte amoureuse d'un homme, qui est -ou plutôt était ...- loin d'être parfait, mais avait un courage exemplaire. J'ai entendu ses exploits rapportés dans les bouches des sorciers que j'ai rencontré. J'étais encore jeune, et je n'avais pas encore l'âge d'être à Poudlard. L'annonce de sa mort m'avait énormément attristée, sans savoir pourquoi. Et ce sentiment n'a jamais disparu de mon esprit. Au plus profond de mon coeur, son image est restée gravée.
Je ferme les yeux. Je me vois dans une clairière. Je repense à tout ça. Le désespoir, la tristesse, la colère, et tout un tas d'autres sentiments tous aussi terribles les uns que les autres, m'envahissent. Je m'égare dans un flot de pensées étranges et noires. Je tente de garder mon calme et de ne pas perdre le contrôle. Mais je perds pieds. Je tombe à genoux sur le sol clair. Je me mets à pleurer toutes les larmes de mon corps. J'inonde le sol et créé une flaque d'eau [clin d'oeil à Levela, fais attention à pas te noyer ;)]. J'aimerai tellement mourir. Je ne parviens pas à chasser ces sombres pensées de ma tête. Je ferme les yeux et je tente, désespérée, de rejoindre les cieux pour toujours. Mais une main se pose sur mon épaule. Je me retourne, le visage balayé de larmes, et je vois l'être cher. Il est là. Il cherche à me réconforter. Le masque est tombé. Il me sourit, et je fonds. Mon amour se révèle plus fort que jamais. Il me prend dans ses bras, et je revis.
Mes yeux s'ouvrent, et les larmes coulent à nouveau. Je les repousse du revers de la main. Jamais cela n'arrivera, je devrais m'y faire. Mais le désespoir ne me quitte pas. Je souhaite plus que tout vivre à ses côtés, même si je dois faire mille sacrifices pour y parvenir. Je donnerais ma vie pour ça. Mais cela m'est impossible. Plus rien ne me retiens ici. Rien.
Que faire ? Attendre que le désespoir me tue ? J'ai assez attendu. Je souffre depuis plus de dix ans de son absence. Et personne n'est capable de me réconforter. Je fais peur à tout le monde, comme lui. Mais j'ai un bon fond derrière mon masque, comme lui. Il est mort seul. Je veux mourir. Même seule. Nous avons tellement de points communs. Mais il ne me connait même pas ! Je repousse mes cheveux de mon visage. Ils sont d'un noir de jais. Comme les siens ... Cela fait couler de nouvelles larmes. Que je suis bête ! J'aime un homme que je n'ai jamais connu. Cet homme aimait passionnément une femme, qui a épousé et donné un enfant à son pire ennemi, l'Héritier.
Tant de choses se bousculent dans ma tête. Il n'a pas pu m'aimer. Il ne m'aurait pas aimée, de toute façon, s'il avait encore été en vie. Je veux mourir. Aller le retrouver. Je sais que cela ne changera rien à nos relations. Je veux seulement voir son visage, le voir.
Je l'ai seulement vu en photo dans le journal. Et cette image m'a touchée dès le début.
Ce n'est pas l'homme idéal, loin de là. J'ai eu de nombreuses descriptions très fidèles à son propos, et je me suis forgée une image très réelle. Une homme grand, au visage blanc, dur et froid, et aux longs cheveux noirs. Il détestait littéralement les élèves, en particulier ceux de Gryffondor. Il avait cette allure droite et rien ne pouvait le faire vaciller. Il s'éloignait dans le couloir d'un pas pressé, sa longue cape noire volant derrière lui.
Apparemment, à part pour son courage et son passé difficile, Severus Rogue n'était apprécié par personne. A part par moi. Mais ça, il ne le saura jamais.
J'aimerai tellement le retrouver, lui parler, le mettre en confiance. Lui confier mes sentiments, éviter d'être rejetée. Lui prouver mon amour pour lui. Découvrir qui il est vraiment, et faire tomber ce masque qu'il porte pour cacher sa vraie personnalité. Je sais qu'il n'est pas comme il veut le faire croire. La preuve, il est capable d'aimer.

J'essuie mes larmes. Puisse-t-il reposer en paix, et être heureux là où il est. J'honorerai sa mémoire à jamais.

Je ne me suis même pas rendue compte à quel point j'ai marché. J'étais encore dans le parc de Poudlard il y a quelques minutes. Peut-être le temps avait-il passé si vite que je ne l'avais pas vu défiler ? Peu importe. J'avais senti ce besoin de sortir, exprimer ma colère et ma tristesse. Toutes ces pensées avaient besoin de sortir avant de déborder. Je devrais utiliser la pensine, cela me ferait du bien.

Il fait nuit. Je me rends compte que mes pas m'ont conduit bien plus loin. Je suis près de la forêt interdite, désormais. J'entends des grondements suspects venant de cette direction. Contrairement aux autres je n'ai pas peur. J'y vois un sentiment d'espoir. Si je me fais attaquer par des animaux inconnus, je mourrai, et mon souhait sera exaucé.

Je m'apprêtais à entrer dans la forêt lorsque j'entends des bruits de pas. Ils viennent dans ma direction. Ou plutôt, quelqu'un est ici, marche vers moi sans avoir connaissance de ma présence. Je présume que cette hypothèse est la bonne, car quelques secondes plus tard, une silhouette se heurte à moi? Décidément je n'ai vraiment pas de chance ! J'allais enfin pouvoir mettre fin à mes jours, mais le ciel en a décidé autrement. Qui est-ce qui peut bien se promener hors du château, la nuit tombée ? J'essaye de percevoir une visage à travers la pénombre mais je ne discerne rien d'autre que le noir.


Un secret peut en révéler un autre

La directrice ne ferma pas son esprit, cette fois. Quelle imprudente ! Elle est inconsciente ! Je peux vagabonder dans son esprit, et y lire tout ce qu'elle ne veut pas me dire.
Je vois des images floues. Des images qui passent rapidement dans l'esprit de la jeune femme, pour repartir aussitôt. Des pensées fuyantes, vagabondes. Elle ressent de vives émotions, dont de la tristesse, du regret et de la confusion. Un peu d'amour mélangé à de la haine, peut-être ? Non, elle n'est pas inconsciente. Elle est simplement désespérée.

Je ne comprends pas tout. Mais je crois qu'elle non plus. Ce sont de vagues souvenirs qu'elle regrette. Je ne vais rien lui dire. Je sais ce que c'est que de souffrir par amour. Je connais plus que bien ce sentiment. On se sent submergé par les émotions. On ressent un mélange d'émotions et de sentiments pas très clairs. On ne sait plus quoi dire, quoi faire. On se sent désespéré et désemparé. Avancer, reculer, stagner ? Parler ou ne rien dire ? Laisser faire les choses d'elles même ou foncer dans le tas pour regretter après ? Tant de questions auxquelles nous n'avons pas de réponse.

Je ne connais pas la gravité de son problème, mais je connais la gravité du mien. Aimer quelqu'un que l'on a jamais connu, qui a bel et bien existé, mais qui est mort avant que vous n'ayez pu le rencontrer. Aimer une des personnes les plus détestées. Aimer quelqu'un qui n'existe plus dans ce monde, et ne nous connaîtra jamais. La vie est cruelle. On ne choisit pas ses sentiments. On en choisit pas vers qui ils vont se porter. On écoute simplement son coeur, et on accepte. Car le Coeur a ses raisons que la Raison ignore ... Telle est ma devise, qui me convient parfaitement, et qui convient parfaitement à ma situation si tragique. On m'a toujours dit qu'il y avait toujours une solution à tous les problèmes. J'y ai longtemps cru, jusqu'à ce que je me rende compte que rien ne le fera revenir. Il est mort. Je n'arriverai jamais à me faire à cette idée. A l'idée qu'il n'y a aucune solution envisageable à mon problème. Je dois rester forte.

Je chasse toutes ces pensées de mon esprit. Je ne veux pas me mettre à pleurer devant elle. Elle se rendrait compte que j'ai lu dans ses pensées. Heureusement que mon esprit est fermé. De toute façon, seul un esprit dérangé comme le mien pourrait y comprendre quelque chose.

Je me fixe à nouveau sur le réel. Levela s'est concentrée sur le mur, qui s'est couvert d'écritures après qu'elle ait lancé le sort d'Apparition. Certaines sont appliquées et soigneuses, d'autres gribouillées rapidement. Celles-ci semblent produire un nouvel effet de malaise sur la directrice. Elle parait désemparée. J'arrive à déchiffrer quelques mots. Ce sont des mots d'amour. Je comprends mieux maintenant le trouble de la jeune femme.

Celle-ci tombe à terre. Je me précipite vers elle, et en essayant d'adopter un ton chaleureux, je lui dis en l'aidant à se relever :

<< J'ai compris d'où venait ce malaise qui vous habite. Je vous encourage à m'en parler. Je sais à quel point cela doit être difficile, et je comprendrais que vous rejetiez ma proposition. Mais je pense que ça vous aiderait d'en parler, ça libérerait votre conscience. >>

Je prend une profonde inspiration avant de continuer :

<< J'ai moi aussi des peines

de coeur. En rapport avec ces lieux. Mais elles sont bien plus ... Compliquées .... >>

Ma voix se perd au fil des mots. Je revois toutes ces images irréelles, de mes rêves éveillés. De ceux où je le vois apparaître à mes côtés, comme je l'aurai rêvé, à ceux où je le vois mourir par ma faute, tous passent. Tous ces flash-back n'en sont pas vraiment, car ils ne se sont jamais déroulés en dehors de mon subconscient. Tout cela, je l'ai imaginé plus ou moins de mon plein gré. Le désespoir m'envahit à nouveau. Je ne veux pas défaillir devant elle. C'est moi qui lui ai proposé mon aide. C'est moi qui l'ai encouragé à parler, et elle a à peine eu le temps d'entendre ma proposition, que c'est moi qui défaille devant elle ! Est-ce l'heure de la confrontation ? Est-ce l'heure d'en parler ? Je ne suis pas prête à ça. Je n'y ai jamais été et je ne le serais jamais !
J'essaie de me reprendre, tant bien que mal, avec ces mots vides de sens :

<< Je suis désolée. Je crois que ces vieilles histoires inexistantes reprennent aussi le dessus. C'est bien trop difficile et compliqué pour moi d'y penser ... Je me sens tellement idiote de ressentir ça ... Personne à part moi n'est au courant de ces sentiments. Pas même lui. Et il ne pourra jamais le savoir, même si je voulais le tenir au courant. Je n'en ai jamais parlé à personne. >>

Je suis plus que désespérée à ce moment précis. Un lourd silence s'installe entre nous. J'attends de voir sa réaction, de voir ce qu'elle pense de mes idioties, de voir ce qu'elle a à dire. De toute façon, je ne pourrai pas tomber plus bas. Je suis déjà ensevelie sous la terre à l'heure qu'il est.

J'évite de repenser aux épisodes précédents. Cela ne ferait que raviver cette confusion. Je me sens perdue comme jamais je ne l'ai été. Peut-être est-ce le fait que j'ai commencé à me confier à elle ? Ou est-ce simplement le fait de penser à Lui ... ? Je ne sais pas. Je suis vidée de toutes sensations. La Mort sera-t-elle décidée un jour à venir me chercher ? Ou veut-elle simplement me faire souffrir au maximum, avant de venir chercher mon corps mutilé par le temps et la tristesse ?


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Mélodie Nocturne le Jeu 29 Nov - 2:11, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardcelebre1.unforumgratuit.com/
Nuage de Rosée ♫
Apprenti-Guérisseur du Clan de la Lune
avatar

Messages : 1276
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 19

Feuille du Guerrier
Clan:
Mentor/Apprenti:
Double Compte:

MessageSujet: Re: Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3   Lun 19 Nov - 10:27

C'est une bonne idée d'avoir fait ça ^o^
J'aime beaucoup le premier <3

_________________
Patte de Rosée -Nuage de Rosée - Rosée Matinale
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci chantilly
Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempête de Nuit
Guerrière du Clan de la Lune
avatar

Messages : 591
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 18
Localisation : dans le clan

Feuille du Guerrier
Clan: de la lune
Mentor/Apprenti: Nuage de Souris
Double Compte: Nuage d'Aurore

MessageSujet: Re: Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3   Lun 19 Nov - 20:12

Tu es une formidables rédactrice ma M.D.R <333 Moi j'adore le dernier ! Je ressens sa aussi moi ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laguerredescat.forumgratuit.org/
Mélodie Nocturne
Lieutenant du Clan du Soleil
avatar

Messages : 2352
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 18
Localisation : En voyage psychique. LOL

Feuille du Guerrier
Clan: du Soleil
Mentor/Apprenti: Nuage de Lumière et Nuage de Vie :)
Double Compte:

MessageSujet: Re: Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3   Lun 19 Nov - 21:56

Merci vous deux ♥
Storm : Moi aussi :3 Mais là j'ai pas réussi à tout exprimer comme je voulais, pasque je n'étais plus dans cette situation au moment où je l'ai écrit, j'étais simplement en train de rire de la bêtise humaine x) Je le modifierai dès que l'inspi me revient :)

Les autres textes sauf la Photographie, je les ai écrit en pleine nuit, et au départ ils étaient destinés à des amies :) Mais j'ai décidé de les mettre là.

PS : Je vais en rajouter quelques un ;)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardcelebre1.unforumgratuit.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3   Sam 24 Nov - 14:28

    Vraiment bien, c'est sympa tous tes textes, ça donne envie d'écrire !
    J'aime celui sur la Photographie ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Nuage de Rosée ♫
Apprenti-Guérisseur du Clan de la Lune
avatar

Messages : 1276
Date d'inscription : 15/03/2011
Age : 19

Feuille du Guerrier
Clan:
Mentor/Apprenti:
Double Compte:

MessageSujet: Re: Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3   Sam 24 Nov - 16:43

Sympa tes nouveau textes ^^
Par contre la couleur du dernier fait mal au yeux ^^'

_________________
Patte de Rosée -Nuage de Rosée - Rosée Matinale
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Merci chantilly
Spoiler:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie Nocturne
Lieutenant du Clan du Soleil
avatar

Messages : 2352
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 18
Localisation : En voyage psychique. LOL

Feuille du Guerrier
Clan: du Soleil
Mentor/Apprenti: Nuage de Lumière et Nuage de Vie :)
Double Compte:

MessageSujet: Re: Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3   Sam 24 Nov - 17:07

Fusio' : Oui moi aussi, c'est mon préféré, et il exprime assez bien ce que je ressens. ;)
Emy' : Oui je sais mais je savais pas quoi mettre >.< Je vais trouver une couleur plus belle, je te change ça ;)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardcelebre1.unforumgratuit.com/
Mélodie Nocturne
Lieutenant du Clan du Soleil
avatar

Messages : 2352
Date d'inscription : 06/02/2011
Age : 18
Localisation : En voyage psychique. LOL

Feuille du Guerrier
Clan: du Soleil
Mentor/Apprenti: Nuage de Lumière et Nuage de Vie :)
Double Compte:

MessageSujet: Re: Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3   Jeu 29 Nov - 2:14

DP : J'en ai rajouté 2 ! Ceux qui sont sur mon forum, en particulier Chantilly pour le premier, vous allez peut-être les reconnaître ! Ce sont des parties de mes RPs (parties que j'ai posté cette nuit avec mon inspiration / déprime ;)) Et comme elles me plaisaient bien ben je voulais vous les faire partager ! :3

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudlardcelebre1.unforumgratuit.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rassemblement de mes textes anciens ou récents :3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Espace Détente :: 
Coin de l'Ecriture
 :: 
Vos Oeuvres
-