AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pelage de Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Pelage de Lion   Sam 31 Mar - 0:27



• Pour Commencer •



    Nom : Pelage de Lion
    Surnom : Au choix
    Âge : 45 lunes
    Sexe : Mâle
    Race : I don't know
    Clan : Clan du Soleil
    Rang : Guerrier




• En savoir plus •



    Histoire (10 lignes minimum):
    Des nouvelles naissances...



    Je criais, miaulais... C'était la première fois que voyais la lumière, la première fois que je respirais. Des autres créatures comme moi se trouvaient à mes côtés. Je regardais le ciel bleu croyant que c'était une rivière... Des grands chats me regardaient émétant un langage qui m'étaient pour le moment inconnus. Peu à peu, je grandis... Découvrant chaque jour un nouveau secret que la vie me réservait. Je pus boire le lait venant de ma reine, je pus commencer à marcher. Puis, je commençais à développer mon cerveau... Je comprenais le fonctionnement de ma vie, et savais maintenant pourquoi ont était tous séparé dans chaque clan. Je parlais, puis enfin... Je devenais apprenti.

    La vie d'un apprenti

    Encore une fois je me trouvais seulement en spectateur de l'appel de notre chef, Étoile du Zénith. Je regardais les détails et me demandais quel événement elle avait encore une fois concocté. Nous venions d'achever la saison des neiges. Les plantes repoussaient, la neige fondait. N'écoutant qu'à moitié le discours qu'elle disait... Je n'entendis qu'une seule phrase qui me fit sursauté :

    -Petit Lion... Viens s'il te plait.

    Je réalisais que je venais d'avoir mes six lunes tout passait si vite. Le temps avec les anciens. Les bagarres de frères et sœurs. Je m'approchais pas à pas sans retarder une fois de plus mon baptême.

    -Tu as maintenant six lunes... Il est temps que tu deviennes apprenti et que tu puisses nous aider dans le clan. Es-tu prêt à faire preuve de fidélité en vers le clan et de ne pas défier le code du guerrier.

    J’acquiesçais timidement avant que ma chef au pelage couleur miel repris :

    -Bien... Alors, Fleur Éternelle... Je te remercies d'avoir tout donner au clan et j'espère que tu apprendras à ton nouvel apprenti à faire de même. Je compte sur toi.

    Connaissant la méthode habituelle, la jeune chatte blanche arrive. Nous faisant chacun toucher le museau de l'autre. Je regardais ses yeux verts qui me plongeaient dans un autre univers. C'était beau, elle me miaula quelque chose dans l'oreille :

    -Bonne chance, l'apprentissage commence demain !

    La nuit était fraiche. Je me réchauffais en me roulant en boule et fermant les yeux. Les étoiles resplendissaient dans la nuit noire. J'ouvrais les yeux pour apercevoir ma bien-aimée. Je me trouvais dans la tanière du guerrier. Après un peu de recherche, je m’aperçus qu'elle, non. Je sortais malgré la fraicheur de l'air. Ma bien-aimée n'était pas là, je devais la trouver. Je le voulais. Et ce n'était pas comme si elle s'était évaporée tout simplement. Mais elle attendait des chatons. Je courrais. Si il fallait chercher dans toute la forêt, je le ferrais. Je sentais le vent contre mon visage. Les feuilles étaient en mouvements à cause du vent. Mais je ne faisais guère attention à des détails comme cela sans importance. Tout ce qui comptait c'était ma compagne. Je l'aimais, et ne pas la voir m’inquiétait énormément. Je regardais dans tout les sens. Courais dans tout les sens. Rien ne pouvait m'arrêter. Un sentiment de folie s'emparait peu à peu de moi. Je luttait pour venir à bout de ce sentiment qui me déchirait le cœur. J’aperçus une silhouette tapis dans l'ombre qui gémissait comme jamais. Je pilais et m'approchais doucement. Je vis soudain les détails s'affiner : Le poil roux de ma compagne se détachait particulièrement de l'ombre. Ses yeux verts étaient fermés. Je voyais du sang qui coulait à terre. Soudain, je compris. Et je tombais à terre. A finir


    Physique (5 lignes minimum): Mon pelage est tigré marron. Je n'ai jamais sus pourquoi mon nom était composé par le mot "lion". Normalement, enfin, d’après ce que je voyais je ressemblais plutôt à un "tigre". Mais c'était peut-être ma façon de me comporter. Comme si je régnais sur les autres. Mes yeux verts ne cessaient de revoir la scène qui défilait sans cesse dans ma tête. Ma compagne est morte, que pouvais-je y faire ? Mes griffes acérés et mes crocs d'une blancheur impeccable faisais des blessés à longueur de journée. Je n'étais pas commode, mais j'étais né comme ça. Ma queue fouette l'air sans arrêt. Mon corps est imposant. Je me sers souvent de cet atout. Je retrousse mes babines et montre mes crocs comme un chien. Je bombe le torse, et grogne. Si ça ne suffit pas, je donne quelque coups de pattes. Normalement avec cette technique, je fais fuir un certains nombre de personnes. En cas de guerre, j'oublie toute intimidation et je me jette sur l'ennemi, sans pitié. Mon poids lourd me permet normalement de bloquer la personne ou de la faire rouler. Dans ces deux cas, j'en profite pour lacérer le ventre de mon adversaire. En tout cas, je pense que vous l'avez compris, je suis plutôt costaud.

    Psychologie (5 lignes minimum): Je suis un chat peu commode, je le sais, et je le reconnais. Je fais même parfois exprès de les énerver. J'ai un petit côté sadique, ici au camp, tout le monde le sais. Je suis rarement gentil, mais quand je le suis c'est avec les chats que j’apprécie. Je n'ai pas peur de me jeter sur l'adversaire, après tout, je suis un guerrier. J'ai vécus un drame quand ma compagne est décédé. Elle me radoucissait. Toute les personnes que j'ai connus avant sa mort, me connaissais comme quelqu'un de gentil. Je pense que ça arrive à beaucoup de personnes, de s'enfoncer à la mort de quelqu'un. Je l'aimais tellement. Ce décès m'a comme déchiré. Je ne vivais que pour elle, maintenant je ne vis plus. Elle était du même clan que moi. Ce sentiment que j'ai décris ce jour-là, je... Je ne peux pas le décrire. J'étais si triste ! C'était comme si je n'avais plus d'air pour respirer. Plus d'eau pour étancher ma soif. Et plus de gibier pour satisfaire ma faim. Personne ne me comprenais. Même si quelqu'un avais déjà vécus cet événement, il ne pouvait me comprendre, car je n'en parlais à personne. J'étais trop triste pour faire cela. Ils me voyaient seulement m'éloigner. M'éloigner si loin, que rien ne pourrais me faire revenir. J'étais déjà partis. C'était trop tard. Et voici, ce qui a forger mon caractère. Cette mort inattendus. Et maintenant, ils ne me voient plus, j'ai renier mon clan. Je l'ai fais, car chaque petit détail me faisais penser à elle. C'était trop douloureux.

    Signa :

    https://redcdn.net/hpimg11/pics/179743PelagedeLion.png

    Vava :

    A venir...




Revenir en haut Aller en bas
 

Pelage de Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le lion
» Le Roi Lion 2 : L'honneur de la tribu
» Un Lion à la Maison !!
» La blonde et le lion
» Le lion réalisé avec une assiette en carton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Au Tout Début... :: 
Présentations & Clans
 :: 
Présentations Pré-crées
-